fr en
Fondation PSA Peugeot Citroën Un monde en mouvenement

Déposez

un projet

L’Equipe de la Fondation en action

28.02.2014

Aux côtés des équipes de la Protection Civile de Paris

On a beau avoir lu, vu, entendu des reportages sur la vie des sans-abri et des SDF et même avoir déjà participé à des maraudes, il n’en reste pas moins vrai que chaque fois, c’est une claque.

Nous avons accompagné hier soir les équipes de la Protection civile de Paris sur la Seine, en plein cœur de Paris, entre le Port de l’Arsenal, l’Ile de la Cité et le Pont Alexandre III. La Protection Civile est la seule association à assurer des maraudes nautiques, pour aller à la rencontre de celles et ceux qui vivent sous les ponts, les sans-abri, ou à la rencontre de celles et ceux qui vivent dans des abris de fortune sous les ponts, les SDF.

Et on a beau avoir déjà participé à des maraudes, il n’en reste pas moins vrai que le visage de la grande exclusion vous marque, car c’est la vision d’un Paris insoupçonné et insoupçonnable. Qui pourrait croire qu’une femme enceinte de 7 mois et sa famille vivent dans un abri de fortune sous le Pont Louis-Philippe? Que dire aussi de ces hommes qui vivent à côté- en bons voisins- et ont reconstitué un simulacre de vie sociale ? Que penser, après avoir vu leur abri de fortune, de leur refus d’aller dans les centres d’hébergement, par peur de se faire agresser ? Derrière la gouaille de certains, derrière leur assurance, derrière leur humour de façade, on sent bien toute l’utilité et tout le professionnalisme des bénévoles de la Protection Civile. Présents, mais pas intrusifs. Chaleureux, mais pas familiers. Alors juste un dernier mot : Bravo à tous ces bénévoles.

Virginie

Vues de la Seine : une maraude nautique avec la Protection Civile

Une fois sur l’eau, la vie et le temps semblent se transformer. Immobile, la ville s’est arrêtée. Plus de repères spatio-temporels. Lancés à pleine vitesse sur une Seine chahutée par les frimas de février, c’est une réalité rude et crue qui nous emporte. Au loin, isolée sous le pont Marie, en plein cœur de l’île Saint-Louis, on devine une vie. Les trois bateaux de la Protection Civile approchent le quai avec maestria. Là, recroquevillée sous quelques maigres couvertures, demeure Patricia, 47 ans. Après quelques instants d’échange, son visage méfiant laisse place à un sourire. On apprendra qu’elle y passe ses nuits depuis Noël. Sous ce pont glacial, la chaleur des mots échangés redonnent un peu d’espoir. Le café chaud et les quelques gâteaux reçus lui permettront peut-être de mieux appréhender sa nuit. Quelques instants plus tard, c’est sous son regard que l’équipe de maraude repart en quête d’autres âmes égarées. L’humilité et la passion avec laquelle ces hommes et ces femmes agissent est remarquable. Soudés, ils travaillent avec aplomb et envie.

Plus tard ce sera la rencontre de ces trois hommes, que la vie ne semble pas avoir épargnés. Ils ont trouvé refuge sous ce pont de pierre, non loin de Notre-Dame. Des années de vie dans cet espace contigu, deux bougies se consument avec lenteur et éclairent avec peine ce lieu surréaliste. Sur le mur, quelques clichés noir et blanc, souvenirs anciens de liens familiaux. Le peu de lumière de la pièce laisse deviner toutes sortes d’objets récupérés au gré de leurs errances dans les rues de la capitale. L’équipe leur donne une soupe chaude et de quoi se laver pour quelques jours. Ils semblent contents de revoir cette équipe, qui à force de visites, a tissé des liens de confiance.

23 heures. Nous rentrons quai de la Râpée, ou la Protection Civile est installée. Ce fut une expérience poignante, riche en humanité. On en ressort changés, grandit mais déstabilisés.

Anne

Fermer
Créer un compte utilisateur
*Champs obligatoires
Déjà inscrit ?
Mot de passe oublié ?
*Champs obligatoires
Fermer
Mot de passe oublié ?
Entrez ci-dessous l'email renseigné lors de la création de votre compte utilisateur,

votre mot de passe y sera envoyé.
*Champs obligatoires

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


Retour à l'accueil

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


ok

##MESSAGE##


ok
Fermer
Fermer

Attention
vous n’avez le droit de voter que pour un seul projet en compétition

Pour voter pour ce projet, merci de remplir les champs suivants :

Votre demande a bien été prise en compte. Vous allez recevoir un email afin de valider votre vote.

Retournez à la page

##MESSAGE##


ok